top of page

Le troisième pilier, qu’est-ce que c’est?


Vous êtes nouveau en Suisse et vous voulez comprendre ce qu’est le fameux “troisième pilier” dont vos collègues vous parlent souvent? Le STN wiki vous explique tout ici!


Tout d’abord, ce qu’il faut savoir c’est que comme pour la plupart des pays dans le monde, la Suisse a un système qui vous permet de vous financer lorsque vous ne pouvez plus travailler - soit parce que vous avez atteint votre âge de retraite soit parce que vous êtes invalide pour travailler. C’est ce qu’on appelle “le système de prévoyance” (qui prévoit le financement lorsque vous ne serez plus salarié).


En Suisse, ce système est basé sur trois piliers: le pilier public (responsabilité de l’Etat), le pilier professionnel (responsabilité de l’employeur) et le pilier individuel (qui est de votre propre responsabilité). Le 1er pilier, c’est-à-dire l’AVS (assurance-vieillesse, survivants et invalidité) assure le minimum vital. Le 2e pilier, c’est à dire la prévoyance professionnelle (LPP) vise à maintenir le même niveau de vie après le départ à la retraite. Ces deux piliers obligatoires vous sont directement prélevés de votre salaire brut. En revanche, le troisième pilier est facultatif et il ne tient qu’à vous de le mettre en place. Voici un schéma qui illustre un peu plus l’idée des trois piliers:


Source: https://www.axa.ch/fr/prevoyance/systeme-de-prevoyance.html


Quel est le but d'avoir un 3e pilier?

Le but du 3e pilier est de combler d’éventuelles lacunes de prévoyance qui ne sont pas couvertes par les rentes AVS/AI et LPP. En d’autres termes, en souscrivant au 3e pilier, vous mettez plus d’argent de côté pour votre retraite! En Suisse, le 3e pilier est en train de gagner en popularité et selon une étude de l’Office Fédéral des Statistiques (OFS), près de deux tiers des personnes actives âgées entre 25 et 65 ans alimentent chaque année leur 3e pilier. Le pilier 3a, disponible sous plusieurs formes, est aussi souvent utilisé pour amortir une hypothèque.

Quels sont les avantages à avoir un 3e pilier? Pourquoi ce système de prévoyance est-il de plus en plus apprécié? Deux avantages de taille! Tout d’abord il est déductible des impôts au revenu: les salariés peuvent déduire une somme annuelle plafonnée à 6883 francs par exemple pour l’année 2022. De plus, les indépendants sans caisse de pension peuvent eux déduire jusqu’à 20% de leur revenu, au maximum 34 416 francs.


Pour mieux comprendre le troisième pilier, voici une vidéo explicative réalisée par le confédération Suisse.



Comment ouvrir un 3em pilier?

Un troisième pilier peut être ouvert dans une banque ou dans une assurance.

Le troisième pilier en banque est tout simplement un compte souvent appelé « compte prévoyance ». L’ouverture se fait aussi simplement qu’un compte bancaire standard. Vous pouvez donc simplement demander à votre banque de vous ouvrir un compte 3em pilier.

Une fois votre 3ème pilier bancaire ouvert, il vous suffit d’y verser le montant souhaité.


Quand verser l’argent ?

Vous pouvez faire des versements à tout moment durant toute l’année. Les versements sur votre compte 3ème pilier qui ont été faits du 1er janvier au 31 décembre de l’année seront pris en compte par la banque et pourront être déductibles.

Il est cependant conseillé de faire les derniers versements avant décembre pour être certain qu’ils soient comptabilisés.




30 vues0 commentaire

Posts récents

Comments


bottom of page